Afin d’améliorer l’expérience utilisateur des internautes qui utilisent son moteur de recherche, Google a lancé un nouvel algorithme visant à éliminer les sites piratés de ses résultats de recherche. La lutte contre le spam continue.

Des sites qui entachent le web et Google

Qui n’est jamais tombé sur un site présentant du contenu à la qualité médiocre et bien souvent sans aucun rapport avec la recherche effectuée ? Ces sites sont dits piratés car ils ont été hackés dans le but de promouvoir le référencement de produits spécifiques.

Cette technique est utilisée par des diffuseurs malveillants qui utilisent les failles informatiques de sites internet (qu’il s’agisse de sites de grandes entreprises comme de petites) pour les détourner en injectant du contenu pauvre, sans rapport, bien souvent à des fins commerciales (viagra, médicaments, jeux d’argent, pornographie, contrefaçon, logiciel malveillant…) par le biais de liens et autres encarts publicitaires.

Ces sites piratés représentent un véritable fléau, qui malgré les moyens employés pour en venir à bout, persistent et polluent les résultats de recherche. Des bêtes noires qui entachent la réputation du géant de Mountain View qui a décidé de durcir sa politique contre le spam.

Un nouvel algorithme a dont été lancé afin de faire le tri dans les résultats proposés.

Un impact de taille

5% des requêtes, en fonction du pays et de la langue, se voient ainsi impactées par ce nouvel algorithme qui se déploie à l’international. Ainsi le nombre de résultats affichés se voit diminuer en fonction des requêtes, pour ne proposer que du contenu pertinent. Les pages ne sont pas simplement déclassées, elles sont supprimées des résultats.

contenu-piraté-google

Cependant, seules les pages incriminées sont bannies, non pas le site complet.

A noter qu’il n’est donc pas impossible que lesdites pages puissent à nouveau être indexées si elles sont reprises en main proprement par un webmaster scrupuleux.

4 (80%) 1 vote