Le référencement c’est quoi ? SEO, SEM, SEA, SMO, autant d’acronymes que l’on peut entendre partout mais qui peuvent n’avoir aucune signification claire pour vous. Dans cet article, nous allons vous livrer en quelques lignes les bases du référencement. Bonne lecture !

Qu’est-ce que le référencement ?

Avant de continuer à vous livrer les leviers qui existent en terme de référencement, nous allons d’abord voir ensemble la définition qui se cache derrière ce mot. Il s’agit tout simplement de l’ensemble de techniques qui vont vous permettre d’augmenter la visibilité d’un site sur Internet.

  • On a d’un côté la soumission qui permet au site d’être connu par les moteurs de recherche.
  • D’un autre côté on a le positionnement qui permet de positionner sur certains mots-clés les pages d’un site dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Il y a donc deux nuances à faire entre « soumettre son site » et « positionner son site ». Il est très probable que votre site soit indexé sur Google ou un autre moteur de recherche, mais s’il n’est pas positionné, personne ne viendra vous rendre visite et vous contacter. C’est là que le référencement intervient.

Principes de base pour améliorer son positionnement Google

Il existe une multitude d’outils pour améliorer son positionnement. Nous allons voir dans cet article 5 principes de base à mettre en place dès le départ dans sa stratégie de référencement.

Un contenu adapté

Un site sans contenu textuel sera compliqué et long à référencer. Vous l’aurez donc compris : écrire sur votre site est la base première pour un bon positionnement. Mais avant de rédiger il faut savoir sur quels mots-clés ou expressions-clés vous souhaitez retrouver votre site. Une fois cet élément défini, il conviendra d’organiser vos pages et de cibler par pages l’expression-clé qui en ressortira.

Comment optimiser ma page ? Votre titre, votre contenu textuel devra faire apparaître ce mot-clé, c’est la base première pour une bonne optimisation. Attention toutefois, le texte doit être riche sémantiquement et contenir un minimum de mots pour éviter une pénalité de la part de Google. Il n’est en aucun cas recommandé d’utiliser de vieilles méthodes comme le « keyword stuffing » qui est pénalisé par les moteurs de recherche. D’autres éléments comme les photos et les vidéos peuvent venir enrichir votre stratégie rédactionnelle.
Pour l’optimisation, nous vous recommandons également de hiérarchiser vos contenus à travers des titres pertinents et correctement intégrés (exemple : titre 1, titre 2, titre 3, titre 4,…).
Enfin, la publication régulière de contenu augmentera vos chances d’être visible sur Google.

En résumé :

  • Choisir le mot-clé
  • Organiser ses pages
  • Rédiger en fonction du mot-clé ciblé
  • Privilégier des textes de 250 mots environ
  • Rédiger régulièrement

Les liens internes et externes : stratégie de netlinking

Les liens sont l’un des principes de base qui vous fera gagner en positionnement sur Google. Deux types de liens existent :

  • liens internes : liens entre les différents contenus de votre site Internet
  • liens externes (ou liens retours, « backlinks » en anglais) : liens provenant de sources externes

L’un comme l’autre, la stratégie de netlinking est un vecteur important pour Google.

Liens internes, oui mais comment ? Vous pouvez faire correspondre vos pages entre elles en ajoutant tout simplement un lien naturel qui renvoie vers le contenu d’une autre page. Cette technique est très importante.

Liens retours, comment savoir où communiquer ? Il existe une multitude de sites sur lesquels vous pouvez communiquer en laissant un lien vers votre site. Annuaires, communiqués de presse, commentaires de blogs, forums sont des sources à utiliser mais en sélectionnant toujours de bonnes sources. Nombreux sont les sites qui proposent des liens bien trop faciles et qui finiront par se faire sanctionner et par sanctionner votre site par la même occasion. Choisissez des sites dans la même thématique que le vôtre et privilégiez les liens naturels.

Le développement du site

Google s’intéresse de près au code de votre site. Un site Internet bien codé aura plus de chances d’être positionné dans les premiers résultats de Google qu’un site mal codé. Même si cela ne fait pas tout, veillez à ce que votre site soit le plus valide W3C que vous pouvez. Vous pouvez vérifier cela en vous rendant sur le site du validator W3C.

Les réseaux sociaux

De plus en plus d’utilisateurs s’intéressent de près aux réseaux sociaux. Pour les professionnels ou les particuliers, nombreux sont les outils sociaux mis en place. Facebook, Viadeo, Twitter, Linkedin, Instagram, ces acteurs du web influencent votre référencement. Plus vous êtes actifs, plus les internautes interagissent sur vos pages ou comptes et plus vous gagnerez en importance sur les moteurs de recherches. Alors ne négligez pas les réseaux sociaux. La visibilité de votre site est en jeu.

L’utilisateur

Un élément très important dans votre stratégie. En plus d’être la source de votre trafic (sans utilisateur Internet n’existerait même pas), ce sont les données de l’utilisateur qui définira votre classement. Taux de rebond, durée de session, position géographique, sexe, recherche, ces données sont proposées via des outils comme Google Analytics.

Les moteurs de recherche ayant accès à ces données pourraient faire baisser votre positionnement s’il s’avère que beaucoup d’utilisateurs quittent volontairement et rapidement votre site.

En bref

Soignez vos utilisateurs, mettez en place une stratégie de référencement efficace et prenez soin de vos contenus textuels. Ceci ne sont que quelques éléments de base qui vous permettront d’améliorer votre référencement. De nombreux autres outils et vecteurs sont disponibles.